Cévennes Ardéchoises

Cévennes Ardéchoises… mais qu’est-ce que c’est que ce truc me direz-vous ?
On connait l’Ardèche, les Cévennes, mais les Cévennes Ardéchoises… jamais entendu parlé !

En fait il s’agit d’un petit coin de paradis situé à l’extrême Sud Ouest du département de l’Ardèche. Nous sommes donc dans le Sud Est de la France, l’Ouest d’une ligne Montélimar – Orange. Les principales villes du coin sont Les Vans et Largentière. Un point de chute idéalement situé pour les motards qui souhaitent s’organiser un p’tit week-end entre potes.

La région où je vous emmène aujourd’hui est située sur la partie violet de la carte ci-dessous :

La région étant très touristique, il y’a pas mal de possibilités de logement dans le coin vers Les Vans, Largentière ou Vallon Pont d’Arc.
De là vous pouvez allez vous organiser une virée moto :
dans le Nord du Gard
autour du Mont Lozère
dans le reste du département de l’Ardèche

La balade du jour débute donc dans le village des Vans, situé à l’Ouest des Gorges de l’Ardèche.

Vous quittez Les Vans en passant dans un sympathique alignement de platanes.

Et très vite vous vous retrouvez sur la D901, qui j’en suis sûr vous laissera un souvenir impérissable. En effet ce petit ruban de bitume est viroles à souhait. Les virages s’enchainent sur un revêtement parfait. Le seul problème pour un type comme moi, avide de beau paysages, c’est que souvent on ne voit pas ce dernier du fait de la présence d’arbres de chaque coté de la chaussée. En hiver la vue est plus dégagée. M’enfin généralement on est tellement envoûté par la qualité de la chaussée et des virages qui s’enchainent que l’on ne fait pas trop attention au paysage… qui reste sublime quand la vue se dégage !

Quand je vous dis que cette route est un vrai bonheur pour motard avide de courbes généreuses…

 

A ce moment là on arrive proche du rond point qui vous offre deux possibilités :
– soit poursuivre sur Villefort pour continuer le présent roadbook que je vous présente aujourd’hui
– soit tourner en direction de Génolhac pour faire le tour du Mont Lozère

Si vous tournez à droite pour vous rendre vers Villefort, vous traverserez tout d’abord ce village qui vous offre de multiples possibilités de restauration, ainsi qu’une station service pour faire le plein en cas de besoin.

Après avoir quitté la ville vous longerez le lac de Villefort.
Il a été crée par la construction  en 1965 d’un barrage qui sert à alimenter en électricité l’équivalent de 80 000 personnes. Une trentaine de personnes, habitant le hameau de Bayard, ont du être expropriés, la mise en eau du barrage devant engloutir totalement le hameau.
Aujourd’hui, en plus de l’électricité, le barrage est un point essentiel du tourisme lozérien: promenades, randonnées, pêche et activités nautiques..

Si vous voulez faire une pause déjeuner au bord du lac, je vous conseille la terrasse de l’Hotel du Lac

Nous longeons donc tout d’abord le lac, et passons ensuite sur le barrage, pour partir en altitude sur la magnifique D906

Cette route viroleuse à souhait vous offre une vue imprenable sur le lac et le barrage.

Pour certains il sera peut-être difficile d’admirer le paysage sur ce petit bout de route viroles à souhait qui peut facilement vous inciter à hausser le rythme…

Mais si l’on s’attarde un peu à regarder en détail l’environnement naturel qui s’offre à nous, on peut découvrir dans les formes minérales qui nous entourent quelques visages qui nous observent. J’avais d’ailleurs fait un article sur le sujet, que vous pouvez redécouvrir en cliquant ICI.

La route file ensuite dans la campagne, et l’on passe le long de l’allier en découvrant un sympathique petit lac à droite de la route.

La vue sur la campagne environnante est toujours aussi bucolique, et les enchainement de virolos très appréciables.

Au niveau de la Bastide Puylaurent on va prendre à droite sur la D4. Changement de programme, nous sommes sur une petite départementale champêtre. Nous allons passer les prochains kilomètres à monter et descendre les collines sur de petites routes champêtres.

Si vous passez dans le coin entre mai et juillet, vous découvrirez les montagnes couvertes de genêts. Leur couleur jaunes est sublime, et le parfum qu’ils dégagent embaume les collines environnantes. Personnellement j’adore cette odeur. C’est donc un vrai plaisir de rouler dans cette région à cette période estivale. D’autant que du fait de l’altitude la température fraiche est très agréable !

Un peu plus loin on passe à proximité du Mont Perier. La vue se dégage un peu plus pour découvrir les montagnes environnantes.

Et toujours ces champs de genets qui embaume l’atmosphère…

La fin du roadbook vous fait redescendre sur le village des Vans. La route passe dans une forêt de pin offrant de très agréables senteurs, on se croirait non loin de l’océan Atlantique dans les Landes. Enfin pour ce qui concerne les odeurs. Parce que la route elle continue de viroloter sans arrêt pour mon plus grand bonheur !

Fin du voyage en arrivant dans le village des Vans.

J’espère que cette balade vous a donné envie d’aller faire un tour dans le coin. Et bien sûr je reste à votre disposition si vous désirez des informations pour organiser votre virée dans cette région.

CLIQUEZ ICI POUR VISUALISER LE ROADBOOK

Pour transformer les liens GoogleMaps ci-dessous et les intégrer dans votre GPS c’est très simple !
Suivez donc les étapes suivantes :
1- Téléchargez ITN Converter
2- Copiez l’URL de GoogleMaps
3- « Ouvrir fichier » et coller l’URL en modifiant le lien Googlemaps dans le format de votre GPS
C’est simple, rapide, et cela vous permettra donc de vivre une expérience sympathique sur ces routes magnifiques !

 

 

 

 

 

 

 

No Comments

Leave a Comment