Le Massif de la Chartreuse – Isère

Je vous propose aujourd’hui de partir profiter de l’air frais en altitude dans le massif de la Chartreuse.

Ces montagnes se trouvent à l’Est de la France, entre le département de l’Isère et de la Savoie, et les villes de Grenoble et Chambéry. Il culmine à plus de 2000 mètres d’altitude. Une destination idéale en été quand il fait très chaud dans la plaine !

Ce massif est un paradis pour les amateurs de sport d’hiver mais aussi d’activités estivales sportives telles que la spéléologie, la rando, le VTT etc… Mais c’est aussi un formidable terrain de jeu pour les motards avides de virolos en pleine nature.

Les routes sont en très bon état, et si le coeur vous en dit vous pourrez également profiter de sites touristiques à visiter.

Cette balade fait 77km, et peut se faire en un peu plus de 2 heures si vous faites des pauses et profitez de l’instant présent.

Le développement de cette région montagneuse est essentiellement dû à la présence des moines de l’ordre des Chartreux depuis le XIe siècle. Ils ont participé activement au développement économique et des infrastructures, routes tunnels et ponts.

Voilà en gros la route que l’on emprunte. Roadbook à télécharger, comme d’habitude, à la fin de cet article.

 

Départ donc de la ville de Grenoble, ses grands boulevards et son architecture si particulière, un peu froide et cubique.

Très vite je me retrouve sur une petite départementale comme je les aime, viroleuse à souhait en pleine nature.

Première étape de cette balade : le fort du Saint Eymard

Ce fort fut construit entre 1874 et 1879. C’était un poste d’artillerie et de défense. Ne présentant plus d’intérêt stratégique et militaire, il sera vendu en 1963 aux communes de Corenc et du Nappey en Chartreuse. Laissé à l’abandon il deviendra un repère malsain et mal fréquenté…

L’emplacement choisi pour construire le fort permettait d’assurer plusieurs missions :
– Surveillance des vallées et prévention des invasions
– Contrôle des voies d’accès à Grenoble par les routes du massif de la Chartreuse
– Assurer la liaison télégraphique avec les autres forts, mais aussi avec Lyon et la Savoie

D’un coté vue splendide sur la vallée de Grenoble en direction du Sud :

De l’autre vue sur la vallée qui vous emmène à Chambéry :

L’entrée du fort est imposante !

Le fort fut laissé à l’abandon en 1991. La végétation en a recouvert une bonne partie, désolidarisant la maçonnerie. A cela s’ajoute le vandalisme pour récupérer de nobles matériaux… Si bien que les élus envisagèrent un temps la destruction de l’édifice.

Mais à partir de 1991, l’entreprise privée L’ENTRETIEN IMMOBILIER SA a souhaité participer au renouveau de ce lieu, soutenue dans cette démarche par le maire de Corenc Robert MAGNIN.

Ce lieu entièrement restauré est très agréable à visiter.

Vous trouverez également dans la cour un petit resto fort sympathique avec des menus de 22 à 26€ proposant des spécialités locales : charcuterie, caillette, gratin dauphinois…

En redescendant tournez à droite pour aller sur le petit parking qui vous offrira un autre point de vue sur la vallée :

On repart ensuite dans la forêt sur une petite route viroleuse à souhait…

Arrivé à Saint Pierre de Chartreuse je suis mon roadbook qui met le cap à l’Ouest sur la D520B qui mène dans les Gorges du Guiers Vif.

La vallée se resserre de chaque coté de la rivière

On voit par endroit les aménagements réalisé par l’homme pour faire passer la route dans ce paysage torturé. A l’image de ce que l’on observe dans le massif du Vercors, on passe dans des tunnels percés dans la roche.

On arrive ensuite dans le village de Saint Laurent du Pont.

Le roadbook nous fait longer le massif montagneux. Nous allons ensuite repartir plein Est en direction de la montagne pour continuer à découvrir ce petit coin de nature.

Nous empruntons donc les Gorges du Guyers Vif en direction de St Pierre d’Entrepont.

Au fond des gorges coule la petite rivière qui a façonné ce magnifique paysage minéral.

La route passe à flanc de montagne, creusée dans la roche par l’homme dans des conditions à peine imaginables aujourd’hui…

On remonte donc dans le massif et l’on découvre petit à petit les sommets environnant.

Une fois dans la plaine d’altitude, après avoir passé St Pierre d’Entremont, on repart en direction du Nord et de Chambéry.

Impressionant de voir cette montagne dont tout un pan s’est effondré ! Cela nous rappelle que les conditions de vie dans cette région sont assez rudes, notamment  en hiver.

Arrivé au col du Granier vous pouvez faire une pause dans la brasserie qui vous proposera boissons rafraichissantes et menu montagnard.

Le roadbook nous emmène ensuite en direction de l’Est pour redescendre dans la plaine vers la ville de Chapareillan. Vous pouvez également prendre la direction de Chambéry par la D912.

Voilà fin du voyage, j’espère que cette balade vous a plu, et je reste bien sûr à votre disposition si vous désirez plus de renseignements.

CLIQUEZ ICI POUR VISUALISER L’ITINERAIRE

Pour transformer les liens GoogleMaps ci-dessus et les intégrer dans votre GPS c’est très simple !
Suivez donc les étapes suivantes :
1- Téléchargez ITN Converter
2- Copiez l’URL de GoogleMaps
3- « Ouvrir fichier » et coller l’URL en modifiant le lien Googlemaps dans le format de votre GPS
C’est simple, rapide, et de plus vous permettra de vivre une expérience sympathique sur ces routes magnifiques !

No Comments

Leave a Comment