Superbe vue Gorges du Tarn lors d'une balade moto. Ces routes touristiques sont superbes et idéales pour des vacances réussies à moto ! Superbes panoramas et paysages, camping et pique-nique au bord de l’eau. Un itinéraire situé dans le Sud de la France en Rhône Alpes entre Florac et Millau

Les Gorges du Tarn : par le haut

Les Gorges du Tarn sont un lieu incontournable pour qui aime parcourir les plus belles routes de France.

Ce site naturel d’exception se trouve dans le quart Sud Est de la France, entre Millau et Florac. Un pays sauvage fait de grands espaces naturels offrant de superbes points de vue et une occasion de se ressourcer en pleine nature.

D’habitude les motards sont davantage attirés par la route classique qui passe au fond de cette formation géologique. Il existe un autre itinéraire moins connu qui vous permet de profiter autrement de ce lieu naturel. En prenant de la hauteur on peut ainsi bénéficier de superbes vues dégagées afin de mieux appréhender la beauté des lieux.

Cette balade fait 115km, et peut se faire sur une demie journée. Vous pouvez aussi découvrir l’ensemble des Gorges du Tarn  en associant au présent roadbook celui qui passe au fond des gorges. Cela représente alors une balade de 178km.

Nous allons donc passer notre temps à monter et descendre des causses sauvages qui forment les reliefs de ce petit coin de France. Départ du charmant village du Rozier. Si vous séjournez dans ce village, il y a une autre de mes balades qui passe par là, et vous emmène dans la partie Ouest du massif des Cévennes. Vous pouvez également visiter la partie la partie Est de ce massif montagneux et notamment le Mont Aigoual.

On laisse donc le village du Rozier derrière nous pour filer sur la D996 en direction de Meyrueis.

Cette route est superbe !

 Elle vous offre une vue magnifique sur les montagnes cévenoles. Ce paysage minéral fut construit durant des siècles par la petite rivière Jonte qui coule au fond de la vallée. Elle prend sa source à Meyrueis et parcourt 38km pour ensuite se jeter dans le Tarn.

Arrivé dans le village du Truel, nous allons partir sur la gauche en direction de la montagne, sur une route beaucoup plus champêtre…

La première partie de cette balade consiste donc à monter au sommet du causse Méjean. Un causse est une montagne typique du sud et de l’ouest du Massif Central. Sa particularité est d’avoir des faces très abruptes et un grands plateau d’altitude très plat. Celui du Méjean est ceinturé des vallées impressionnantes de la Jonte au sud, du Tarnon à l’est et du Tarn au nord et à l’ouest. Il doit son nom de Mejan, qui signifie «médian» ou «moyen» en occitan, à la position centrale qu’il occupe, entre le causse de Sauveterre au nord, et le causse Noir au sud. (source : www.wikipédia.fr)

Certains en voyant ce petit bout de départementale aussi étroite que bosselée, se diront qu’ils ne mettront jamais leurs roues dans un tel endroit. Mais ne vous inquiétez pas,  cela ne dure pas longtemps, et une fois en haut du causse la route redevient « normale ».

 

Et bien évidemment plus on monte, plus la vue se dégage offrant une vue magnifique sur la vallée de la Jonte.

 

Comme vous le voyez sur ces images, la route est vraiment bucolique à souhait !

 

Une fois arrivé au sommet de cette petite route, vous arrivez donc sur le causse Méjean. Et comme vous le voyez c’est un plateau situé en altitude et très plat. L’endroit n’est pas très touristique et même plutôt sauvage, surtout en période hivernale. Moi personnellement j’adore ces ambiances de pleine nature quand on est loin de tout pour profiter de la beauté du paysage.

Sur le causse à droite de la route se trouve non loin de là quelques maisons. Je vous invite chaudement à faire ce petit détour…

…qui vous mènera à la ferme de La Viale où vous pourrez découvrir de vrais produits du terroir.

On découvre ensuite Saint Pierre des Tripiers, magnifique petit village un peu perdu composé de petites maisons à l’architecture typique de la région. Une architecture bien étudiée pour résister aux conditions climatiques plutôt difficiles de la période hivernale.

 

La vue que l’on a sur le plateau depuis le village est toujours aussi superbe !

A Saint Pierre je me suis planté de route et j’ai filé tout droit. Il faut dire que comme je ne roule jamais avec un GPS, et que je suis du genre tête en l’air. Me gourer de route est donc assez fréquent. Et en fait j’adore ça ! Cela permet toujours de découvrir des petits coins sympas auquel on avait pas pensé. Et donc cette fois-ci je me suis retrouvé un peu plus loin dans le village de La Volpillère.

Cet endroit hyper calme est idéal pour séjourner dans la région. Vous avez ici un superbe gite où vous pourrez venir vous ressourcer du 1er Mai au 30 Septembre dans 3 chambres d’hôtes spacieuses, donnant sur une cours intérieure entourée de toits de lauzes calcaires. Pour les contacter, appelez le 04 66 44 71 54

Donc je suis revenu ensuite sur mes pas en direction de Saint Pierre des Tripiers pour reprendre la bonne route en direction des gorges. Comme vous le voyez la route est toujours aussi champêtre, un régal pour celui qui aime profiter du paysage et du moment présent.

Au détour d’un virage je tombe sur cette vieille ferme familiale, perdue sur le causse.
Nul doute que l’on doit être bien tranquille dans ce genre de demeure !

On se rapproche donc des gorges du Tarn, et le panorama sur celle-ci est juste magnifique !

On va donc ensuite redescendre dans les gorges par une petite route sinueuse qui vous offre une vue à couper le souffle.

On voit au fond de la vallée le Tarn qui s’écoule et le village de Les Vignes vers lequel on se dirige. On a aussi un aperçu de la route que l’on va emprunter pour remonter de l’autre coté des Gorges du Tarn. Ca va tournicoter autant que la descente que l’on s’apprête à emprunter pour redescendre dans les Gorges du Tarn.

 

 

 

N’hésitez pas à lever la tête pour observer les formes minérales sculptées dans la montagne par l’érosion.

Arrivé dans le village des Vignes on traverse le Tarn pour remonter sur l’autre versant de la montagne.
Et oui c’est un peu un roadbook montagnes russes que je vous propose ici !

Et c’est reparti pour une montée sympathique vous offrant un top panorama sur les gorges du Tarn sur la route du Causse de Sauveterre.

Là encore au détour d’un virage on tombe sur de magnifiques maisons à l’architecture locale.

 

On arrive ensuite sur l’un des spots touristiques les plus connus des Gorges du Tarn : le point sublime

On est à un peu plus de 900m d’altitude, et l’on bénéficie d’une vue incroyable sur les gorges.

Vous trouverez sur ce lieu un bar restaurant où vous pourrez vous restaurer ou vous rafraichir à l’ombre sur la terrasse.

Avant de redescendre dans les gorges une nouvelles fois, on poursuit notre route sur le plateau du Causse de Sauveterre.

La descente en direction de La Malène se fait sur une petite route viroleuse passant entre de grandes parties rocheuses.

Arrivé dans le village de La Malène on traverse à nouveau le Tarn pour remonter sur le versant opposé.

Et en remontant on a une superbe vue sur La Malène que l’on vient de traverser.

La montée est très abrupte. La route est minuscule et les virages assez serrés qui me rappellent ceux que l’on emprunte dans l’arrière pays niçois ou au col du Turini.

 

On arrive ensuite de nouveau sur le plateau du Causse Méjean.

Le roadbook que je vous propose vous emmène ensuite au bord du précipice sur le site du Roc des Hourtous.

Ce site est privé. Vous pouvez vous installer en terrasse et prendre un verre. Vous pouvez également simplement traverser le restaurant pour admirer la vue. Il vous faudra laisser un pourboire au bar (montant à votre convenance). Le site surplombe de 500 m la partie la plus étroites des Gorges du Tarn : les détroits. L’endroit est également idéal pour observer les vautours qui survolent l’endroit considéré comme leur dortoir.  Au printemps les amateurs de fleurs pourront y admirer les orchidées qui sont très nombreuses à cet endroit.

On poursuit ensuite notre route sur le plateau qui devient désertique.

L’ambiance est très particulière et fait penser à ces routes que l’on emprunte dans les déserts californiens que j’apprécie tant…

Le roadbook nous fait ensuite redescendre sur le village de Meyrueis et la vallée de la Jonte.

 

On découvre au détour d’un virage de superbe formations géologiques créées par l’érosion.

On arrive au dessus de  Meyrueis

Et l’on file ensuite à l’Est en direction de Florac pour terminer cette magnifique balade sur les sommets des causses du Tarn.

Petit coucou à la faune locale en passant…

L’ambiance est particulière très paisible à ce moment de la journée. Le soleil ne va pas tarder à se coucher, et la lumière du soir est juste magnifique.

Voilà c’est la fin de cette balade dans la magnifique pays des Gorges du Tarn !

N’hésitez pas à me contacter pour avoir plus de renseignements.

CLIQUEZ ICI POUR TELECHARGER LE ROADBOOK

Pour transformer les liens GoogleMaps ci-dessus et les intégrer dans votre GPS c’est très simple !
Suivez donc les étapes suivantes :
1- Téléchargez ITN Converter
2- Copiez l’URL de GoogleMaps
3- « Ouvrir fichier » et coller l’URL en modifiant le lien Googlemaps dans le format de votre GPS
C’est simple, rapide, et de plus vous permettra de vivre une expérience sympathique sur ces routes magnifiques !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 Comments

  • Didier01 2 octobre 2018 at 18h58

    Après Florac ne pas hésiter à aller jusqu’à Les Bondons, la route et les paysages valent la peine et aux Bondons il y a plein de menhirs à voir, un parcours est aménagé 1 bonne heure à pied mais les premiers c’est possible de les voir avec la moto et en plus c’est gratos

    Reply
  • Balade à moto | Les Gorges du Tarn : par le bas | Roadbook, photos et moto - RIDE AND PICS 7 octobre 2018 at 12h29

    […] pouvez aussi découvrir l’ensemble des Gorges du Tarn  en associant au présent roadbook celui qui passe par le haut des gorges. Cela représente alors une balade de […]

    Reply

Leave a Comment