Col de Lescou et le col de Muse

Comme souvent pour ma pause déjeuner, je pars sur deux roues dans les collines de la Drôme Provençale à la découverte de nouveau coin, aujourd’hui ce sera le Col de Lescou et le col de Muse

La Drôme Provençale se trouve dans le Sud Est de la France, à l’Est de Montélimar et de Nyons. Si vous ne connaissez pas cette région je vous invite à y venir sur deux roues. C’est en effet un vrai paradis pour la pratique de la moto ! Cette région offre de magnifiques paysages mais aussi une météo idéale pour la pratique du deux roues.

Ainsi en ce mercredi d’automne ensoleillé ai-je décidé d’aller rejoindre ce petit col un peu perdu au milieu de nulle part. En ce moment je regarde de prêt mes cartes pour identifier une route que je ne connais pas dans les collines. La chose n’est pas aisée car depuis quatre ans j’ai décidé de sortir des sentiers battus et des routes avalées à un rythme que la morale et surtout la loi réprouvent. Aussi ai-je découvert bon nombre de petites routes dont les superbes paysages qu’elles offrent font oublier leurs revêtements souvent déterioré.

Au diable l’état de la chaussée, je ne suis pas là pour arsouiller, mais plutôt pour profiter de la vie et du moment présent. Alors ce ne sont pas quelques gravillons et autres bosses qui vont me poser problème !

Ma balade du jour démarre du village médiéval de Taulignan, situé non loin de Grignan, autre village très célèbre de la Drôme Provençale. Le jour de cette virée bucolique sera marqué par un soleil bien présent, mettant en valeur les premières touches colorées et orangées de cette période automnale.

Aujourd’hui on ne longe pas les collines dans la plaine, mais l’on s’engouffre dans ce petit paradis montagneux par la D538. Cette route bien droite est merveilleuse ! Elle vous fait passer dans une vallée où les champs de lavande se mêlent aux vignes en vous offrant un paysage magnifique. En saison estivale voir les champs de lavandes en fleur est un vrai régal !

En automne c’est tout aussi savoureux car la végétation offre de superbes variations d’orange et de rouge.

La route se poursuit en direction des collines, et les couleurs sont toujours aussi superbes !

Nous arrivons dans le petit village de La Paillette. Un petit bourg typique de la Drôme Provençale avec sa place, son bar restaurant, son lavoir, et ses façades colorées aux volets couleurs pastel.

Si vous avez le temps je vous conseille de vous arrêter en terrasse du bar-restaurant « La Paillette »  (Tel 04 75 51 02 49). Vous pouvez également vous y restaurer à midi ou le soir.

Notre itinéraire se poursuit entre les collines sur la D330 en direction de Vesc.

Une fois arrivé à Curies on tourne à droite sur la D70

Les collines de la Drôme Provençale nous offre leur magnifique robe aux couleurs automnales. J’en prends plein les yeux !

Après avoir passé le village de Bouvières, on grimpe en direction du col de Lescou. La route est vraiment très sympa, avec un enchainement de petits virolos et autres épingles dont tout motard digne de ce nom raffole !

Là encore la forêt environnante nous permet de profiter à fond des couleurs de l’automne

Arrivée au col de Lescou : paysage de rêve !

On prend alors la D335 sur quelques centaines de mètres de pur bonheur. Cet asphalte présente des marques au sol qui vous font comprendre que bon nombre d’amateurs d’arsouilles passent par là les week-end sur deux ou quatre roues…

On ne va cependant pas rester sur ce morceau de ruban pousse au crime. On  prend la petite route départementale qui part à gauche : la D202, objectif de du périple du jour. Je pensais en effet ne pas connaître cette route, mais finalement en la parcourant je me suis rappelé l’avoir emprunter il y a fort longtemps. Décidément plus aucune route de la Drôme Provençale n’a de secret pour moi !

La route n’est pas large. Mais le revêtement est de très bonne qualité et pas aussi défoncé que je ne l’aurais imaginé.
Elle est même plut agréable cette petite départementale !!

Les couleurs d’automne sont toujours aussi magiques…

On arrive à Saint Nazaire le Désert…

…et on prend la vallée de la Roanne, petit cours d’eau qui a creusé les collines.

En voyant ces variations de rouge et orange, cela me rappelle les images que l’on voit du Canada à l’automne

Notre route nous amène ensuite au petit village de Gumiane.

En été s’arrêter prendre un verre à l’ombre des arbres sur la terrasse du bar du village est très agréable. En automne ou pire en hiver, il n’y a pas grand monde… même s’il est indiqué que le bar est ouvert !

On s’éloigne de Gumiane par la route du col de Pré Guitard. Ambiance champêtre avec ce sympathique troupeau de mouton. Il sera bien évidemment effrayé par la douce mélodie de mon bicylindre italien.

Le roadbook du jour m’offre une vue toujours aussi magnifique sur les collines de la Drôme Provençale…

Arrivée dans les Gorges d’Arnayon. Une route escarpée et magnifique qui serpente dans un petit canyon.

La route débouche sur la vallée de Cornillon

La descente vers le Plan d’Eau du Pas des Ondes est un vrai régal pour tout motard qui se respecte !

A la belle saison il fait bon fair gun pause au bord du lac !
L’endroit est aussi idéal pour une pause pique-nique ou une baignade pour se rafraichir. Surtout en période estivale quand le soleil nous offre des température supérieures à 30°

Nous allons ensuite déboucher sur une autre vallée en traversant le petit village de Cornillon sur l’Ouïe. Ne vous contentez pas de traverser le village et faite une pause sur le parking. Un petit arrêt photo s’impose à cet endroit qui domine la vallée. Nous allons ensuite traverser celle-ci pour rejoindre le défilé de Nyons et rentrer à la maison.

Voilà c’est la fin de cette magnifique balade au col de Lescou et col de Muse. J’espère qu’elle vous a plu et vous donnera envie de venir rouler en Drôme Provençale. N’hésitez pas à me contacter si vous désirez des informations ou des conseils pour organiser votre voyage !

CLIQUEZ ICI POUR TELECHARGER LE ROADBOOK !

Pour transformer les liens GoogleMaps ci-dessous et les intégrer dans votre GPS c’est très simple !
Suivez donc les étapes suivantes :
1- Téléchargez ITN Converter
2- Copiez l’URL de GoogleMaps
3- « Ouvrir fichier » et coller l’URL en modifiant le lien Googlemaps dans le format de votre GPS
C’est simple, rapide, et cela vous permettra de vivre une expérience sympathique sur ces routes magnifiques !

1 Comment

  • LAURENT DUMONT 6 décembre 2019 at 19h11

    Encore et toujours merci pour ces reportages où le beau est apprécié !
    A partir de St Nazaire le Désert, la route de Volvent et Chalencon est aussi belle et sauvage. Bref une région de plaisir
    Bonne route

    Reply

Leave a Comment